Fondation du FK Partizan

svetozar-vukmanovic
Svetozar Vukmanović

Le 4 octobre 1945 naquit le FK Partizan à Belgrade. L’idée de créer un club omnisport provenu de jeunes généraux, souhaitant redonner de l’espoir et de la vie grâce au sport dans un pays ayant terriblement souffert de la deuxième guerre mondiale.

La création fut officialisée lors d’une réunion menée par Svetozar Vukmanović et d’autres généraux, durant laquelle Ratko Čoče Vujović était nommé premier président du club, dont le nom est inspiré du groupe de résistance Partisans, auquel faisait parti tout les généraux.

800px-FK_Partizan_(1966)
Joueur du Partizan avant la finale en 1966.

La section de football ne tardait pas à s’illustrer, puisque l’équipe remportait le doublé coupe- championnat de Yougoslavie lors de sa toute première saison en 1947. S’en suivra jusqu’à aujourd’hui, 26 autres titres de champions nationaux et 14 autres coupes nationales, entremêlés aux problèmes géopolitiques du pays, avec l’éclatement de la Yougoslavie en 1992, l’abandon définitif du nom Yougoslavie en 2003 remplacé par l’état de Serbie-Monténégro et l’indépendance de ces deux états en 2006. Sur la scène internationale, le Partizan fut le finaliste malheureux de l’édition 1965-1966 de la coupe d’Europe des clubs champions (actuelle ligue des champions) en s’inclinant 2-1 face au Real Madrid. Mais remporta en 1978, la coupe Mitropa face au Honvéd Budapest sur le score d’un but à zéro.

Pour plus d’informations :
-Le groupe de résistance partisan dirigé par le communiste Josip Tito combattit durant la seconde guerre mondiale sur les terres yougoslaves, l’état indépendant de Croatie, les troupes du IIIème Reich et l’Italie fasciste.
– Le fondateur du club Svetozar « Tempo » Vukmanović fut avant la guerre un révolutionnaire membre du parti communiste, dont son surnom Tempo provenait de son caractère pressé. Pendant le conflit mondial, il joua un rôle majeur parmi la résistance locale et fût un des libérateurs de la République socialiste de Macédoine. Après la guerre, il occupa des postes important au sein du gouvernement et à la fin de sa carrière politique il se consacra à sa passion envers la musique.
-L’attaquant Stjepan Bobek qui est considéré à ce jour comme le meilleur joueur et buteur de l’Histoire du club, connu une arrivée particulière lors de sa rencontre avec la capitale yougoslave. Devant logiquement dormir dans une chambre d’hôtel payée par le club, il n’osa pas y séjourner de par la souffrance et la tristesse des habitants. Le local du club étant fermé, il passa sa première nuit à la belle étoile sur un banc public.
bobek
Peinture murale représentant Stjepan Bobek dansune rue de Belgrade. (Photo prise par mes soins)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s