Naisse que un club

Le Futbol Club de Barcelone a vu le jour le 29 novembre 1899 par un groupe de jeunes étrangers et de catalans réunis au Gimnàs Solé dans le but de promouvoir la pratique du football. L’idée provenait de Joan Gamper qui publia le 22 octobre 1899 une annonce dans un journal afin de créer une équipe. Celui-ci passa 25 ans au club endossant le rôle de joueur, d’entraineur et de président en incluant le régime démocratique qui permit à chaque associé d’avoir son opinion et le rapprochement envers la cause Catalane en 1908.

champion-1912
Joueurs défilant dans les rues de Barcelone en 1912.

La légende du Barça se façonna au fil du temps. Le club disputa ses tout premiers matchs à la fin de l’année 1900 en participant à la coupe Macaya (du nom d’Alfons Macaya, le président de l’Hispania AC), une compétition régionale réunissant les équipes catalane qui fut remportée en 1902. Celle-ci disparu un an plus tard, suite à la création du championnat de Catalogne, dont l’équipe emporta celui de la saison 1904-1905. Cinq ans plus tard, les blaugranas remportèrent leur première coupe du Roi (la coupe d’Espagne), coïncidant avec une période ou de 1910 à 1913, trois coupes d’Espagne et quatre coupes des Pyrénées (1) garnirent l’armoire à trophée du club.

Avant l’apparition de la Liga en 1928 qui réunira toutes les équipes espagnoles en un seul championnat et qui verra le FCB gagner la première édition, le championnat catalan fut remportera de nouveau à quatorze reprises.

Les années suivantes furent très compliquées pour le club, tant au niveau sportif que politique. En cause, l’instauration de la seconde République en 1931 qui n’épargnera pas le club de nombreuses difficultés sociales et financières suite à sa proximité avec la cause catalane.

En 1936, le président Josep Sunyol qui était également un indépendantiste catalan issu d’un parti politique de gauche fut reconnu et assassiné par les troupes franquistes, alors qu’il se trouvait à bord de sa voiture, après un trajet jusqu’à Madrid dans le but de transmettre des messages au gouvernement Républicain. Cette même année, la guerre civile éclata en Espagne et le championnat fut suspendu. Un championnat non-officiel nommé ligue méditerranéenne vit le jour le temps d’une saison et sera remporté par les barcelonais.

L’année suivante, le club fit une tournée sur le continent américain afin de récolter des fonds, permettant ainsi à des joueurs de demander l’asile politique. Dès la fin du conflit en 1939 et la victoire de la deuxième République, le foot pu reprendre ses droits du fait de la non-participation de l’Espagne au second conflit mondial. La mise en place d’un régime fort attaché à l’Espagne contraignit le club à devoir changer son logo ou figurait le drapeau catalan et son nom à consonance britannique, qui devenait « Club Futbol Barcelona ».

equipe-5titres
Le XI de la saison 1951-1952 : Ramallets, Seguer, Biosca, Segarra, Gonzalvo III, Basora, César, Kubala, Moreno, Villa et Manchón.

Le club dut repartir de rien, après la destruction de son siège. Les joueurs redressèrent rapidement la pente avec l’obtention de la coupe du roi en 1942, trois titres de champion d’Espagne en 1945, 1948 et 1949 mettant fin à une disette de dix-huit ans et une première compétition européenne en 1949 avec l’attribution de la coupe Latine face au Sporting Portugal (2-1). Le CF Barcelone renoua avec son passé et les années 50 allaient dans ce sens avec l’incroyable saison 1951-1952 où l’équipe remporta tout les trophées possibles, la livraison du Camp Nou en 1957 correspondant aux attentes des très nombreux passionnés du club et de nombreux titres sur le plan national.

Cependant, la décennie suivante fut plus délicate en raison des nombreux départs de cette génération dorée et de l’avancement en âge de ces mêmes joueurs ne pouvant être remplacés par des joueurs du même niveau à cause du coût engendré par le stade. D’autant plus qu’un nouveau drame toucha le club en 1968 après le décès du défenseur uruguayen Julio Cesar Benitez, la veille d’un match face au Real Madrid, victime d’une intoxication alimentaire. Seule une coupe d’Europe des villes de foire en 1966 et une coupe du Roi en 1968 complétèrent le palmarès du club.

cruyff
Johan Cruyff marquant un de ces buts légendaire face à l’Atlético Madrid en 1973.

Les années 70 marquèrent le retour au premier plan du FCB avec l’affaiblissement du pouvoir de Franco. Ainsi le club put récupérer son nom initial en 1973 et procéder à l’acquisition de joueurs étrangers, permettant à Johan Cruyff de rejoindre la Catalogne et d’éblouir l’équipe de son talent avec la reconquête du titre de champion d’Espagne après quatorze années. Suite au décès de Franco en 1975, la politique espagnole vit une profonde restructuration avec la mise en place de la transition démocratique et l’instauration de la Monarchie constitutionnelle. Cela permit au club de retrouver son identité catalane.

L’équipe commençait à se faire un nom sur la scène européenne en remportant son premier grand trophée européen en 1979,  avec la coupe d’Europe des vainqueurs de coupe face au Fortuna Düsseldorf (4-3) et un deuxième sacre trois années plus tard face au Standard de Liège. Malgré l’arrivée de la pépite argentine Diego Maradona en 1982 ponctué par une nouvelle coupe d’Espagne et un titre de champion en 1985, le Barça connu de nombreuses saisons irrégulières durant cette décennie.

but-victoire92
Coup-franc de Ronald Koeman offrant la coupe d’Europe des clubs champions en 1992.

1988 marquait le grand retour de l’hollandais volant, cette fois-ci en tant qu’entraineur. S’inspirant de son ancien entraineur et compatriote Rinus Michels, celui-ci instaura la philosophie du football total (2). La mise en place de ce système de jeu vit le club réaliser une des périodes les plus glorieuses de son histoire avec une nouvelle obtention de la coupe d’Europe des vainqueurs de Coupe en 1989 face à la Sampdoria, quatre titres de champions d’Espagne consécutif entre 1990 et 1994 et en point d’orgue la première coupe d’Europe des clubs champions en 1992 (3) remportée de nouveau face à la Sampdoria sur la plus petite des marges.

Après le départ de Johan Cruyff en 1996, les blaugranas gagnèrent à nouveau la coupe du Roi et la coupe d’Europe des vainqueurs de coupe sous la houlette de l’anglais Bobby Robson. Le néerlandais Louis Van Gaal prit le relais la saison suivante réalisant le doublé coupe-championnat (une première depuis 1959) et un second titre consécutif.

Le club connu un petit coup de mou avec cinq saisons vierge de titre entre 1999 et 2004. Avec l’arrivée à la présidence de Joan Laporta en 2003, le club subit une révolution en interne avec de nouveaux dirigeants et de nouvelles ambitions sportives. Cela allait se ponctuer par deux titres de champions consécutifs à partir de 2004 et une deuxième victoire en ligue des champions face à Arsenal en 2006.

iniesta-chelsea-2009
Andrès Iniesta offrant la qualification en finale de la ligue des champions 2008-2009, après avoir égalisé dans le temps additionnel à Chelsea.

Les blaugranas rechutèrent brièvement après deux saisons sans titres –excepté une supercoupe d’Espagne. Le début de saison 2008-2009 vit le retour d’un enfant du pays et ancienne gloire du club s’installer sur le banc avec l’intronisation de Pep Giardiola. A l’instar de son talentueux prédécesseur au destin similaire, il instaura lui-même une nouvelle philosophie de jeu adepte du jeu en passe courte et offensive. Sa première saison fut extraordinaire. Les hommes de Pep Guardiola remportèrent tous les titres possibles : Liga, coupe d’Espagne, ligue des champions, Supercoupe d’Espagne, Supercoupe UEFA et la coupe du monde des clubs.

Après avoir réussi la performance incroyable de 14 titres remportés sur 19 possibles et avoir fait révéler le potentiel des joueurs issus de la Masia (centre de formation du club), tel que Lionel Messi, Xavi et Andrès Iniesta qui réussirent à figurer sur le podium des nommés au ballon d’or en 2010 (fait inédit pour une équipe), il quitta le club à la fin de la saison 2011-2012.

Depuis son départ et de nombreux entraineurs ayant prit le flambeau, le Barça figure toujours parmi les géants d’Espagne et européens avec quatre nouveaux titres de champion, quatre coupes d’Espagne remportées depuis 2014 (série en cours), une ligue des champions et une coupe du Monde des clubs.

pep
Pep Guardiola porté en triomphe par ses joueurs et membre de son staff. 

(1) Première compétition internationale jouée par le club opposant les équipes limitrophes des régions de Catalogne, du Pays basque, du Languedoc, des Midi-Pyrénées et de l’Aquitaine.

(2) Tactique prônant une réelle cohésion d’équipe, lors des phases défensives ou offensives.

(3) La prochaine édition s’intitulait « ligue des champions ».

Pour plus d’informations :
Les autres fondateurs du FC Barcelone furent : les Suisses Otto Kunzle et Walter Wild, les Anglais John et William Parsons, l’Allemand Otto Maier et les Catalans Lluís d’Ossó, Bartomeu Terrades, Enrique Ducay, Pere Cabot, Carles Pujol et Josep Llobet.
Le logo actuel du club fut mis en place depuis 1910 et il est le symbole des armoiries de la ville.
Selon plusieurs rumeurs, l’origine des célèbres couleurs du club proviendrait de l’équipe de rugby de l’école anglaise « Merchant Taylors » où des britanniques faisant parti de l’effectif y avaient étudié durant leur jeunesse.
Luis Suarez enchantait déjà les supporters du Barça dans les années 50 et Manuel Valls composait l’hymne du club à l’occasion du 75ème anniversaire du club. Le premier nommé est un grand attaquant espagnol né en 1935, de son patronyme complet Luis Suárez Miramonte, alors que le second était un compositeur espagnol né en 1920 de son nom complet Manuel Valls i Gorina.
Lors de l’année du centenaire du club en 1999, les quatre sections professionnelles de football, basketball, handball et hockey remportaient chacune le titre de champion de leur catégorie respective.
En 2006, pour la première fois de son Histoire. Le club afficha une « publicité » sur sa tunique suite à un accord passé avec l’UNICEF.
Palmarès complet du club : 25 Championnats (1929, 1945, 1948, 1949, 1952, 1953, 1959, 1960, 1974, 1985, 1991, 1992, 1993, 1994, 1998, 1999, 2005, 2006, 2009, 2010, 2011, 2013, 2015, 2016 et 2018) ; 30 Coupes du Roi (1910, 1912, 1913, 1920, 1922, 1925, 1926, 1928, 1942, 1951, 1952, 1953, 1957, 1959, 1963, 1968, 1971, 1978, 1981, 1983, 1988, 1990, 1997, 1998, 2009, 2012, 2015, 2016, 2017 et 2018) ; 5 Ligues des champions (1992, 2006, 2009, 2011 et 2015) ; 4 Coupes d’Europe des vainqueurs de coupe (1979, 1982, 1989 et 1997) ; 5 Supercoupes d’Europe (1992, 1997, 2009, 2011 et 2015) ; 13 Supercoupes d’Espagne (1983, 1991, 1992, 1994, 1996, 2005, 2006, 2009, 2010, 2011, 2013, 2016 et 2018) ; 3 Coupes des villes de foires (1958, 1960 et 1966) et 3 Coupes du Mondes des Clubs (2010, 2012 et 2015).
Le joueur ayant le plus porté la tunique blaugranas est Xavier Hernández i Creus, plus connu sous le nom de Xavi avec 767 matchs disputés entre 1998 et 2015 pour 85 buts. Tandis que le meilleur buteur de l’Histoire du FC Barcelone est Lionel Messi avec à ce jour un total de 567 buts en 652 matchs.
fondateurs
Les fondateurs du club avec Joan Gamper au centre lisant le journal.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s